Xylos brands

L’avenir de l’e-learning en 3 questions-réponses

Pourquoi ne ferions-nous pas le point sur les dernières évolutions matière d’apprentissage et de développement, Learning & Development ou L&D dans notre jargon ? Thomas, notre collègue de NEO Learning, a visité le Salon VOV, la grand-messe du L&D en Flandre, et a recensé pour vous les principaux enseignements.

L’apprentissage mixte fonctionne ! Mais comment ?

La question n’est pas de savoir si l’apprentissage mixte ou hybride est nécessaire, mais bien de découvrir comment l’intégrer dans un environnement d’apprentissage. Les experts en apprentissage qui se sont exprimés sur ce sujet lors de l’événement ont été unanimes et ont insisté sur un seul et même message : voulez-vous développer une solution d’apprentissage qui impacte le comportement de vos utilisateurs finaux ? Dans ce cas, concentrez-vous sur le processus d’apprentissage et non pas seulement sur le résultat final. Car, admettez-le, vos collègues peuvent-ils assimiler la nouvelle matière d’apprentissage et la traduire en actions concrètes en suivant un cours standard d’une petite demi-heure ? Non, cela ne peut être réalisé qu’avec un approfondissement des thèmes abordés et un engagement à long terme.

Et c’est là que le bât blesse ! Aujourd’hui, les entreprises optent encore trop souvent pour une solution claire et délimitée qui n’est pas en adéquation avec un problème de bien plus grande envergure.

Tout faire en interne ou non ?

Si vous avez les connaissances en interne pour élaborer des formules d’apprentissages numériques, pourquoi devriez-vous les externaliser ? C’est dans cet esprit qu’un grand nombre d’entreprises ont réduit leurs budgets d’apprentissage et se sont mises au travail avec des outils qui leur permettent de mettre en place elles-mêmes des e-learnings.

On touche là à un autre point sensible… Pour des raisons budgétaires, les entreprises optent pour des formules d’apprentissage « maison ». Mais vous ne pouvez pas vous attendre à ce que vos experts qui les développent aient également la fibre didactique ou pédagogique. Un sondage d’opinion montre en effet qu’ils développent souvent les formats didactiques les plus simples et qu’ils s’empressent ensuite de le mettre à disposition sous forme numérique. S’il est vrai que cette approche convient à une initiation rapide, il n’en demeure pas moins qu’elle ne permet pas de créer un impact suffisant et de répondre aux exigences andragogiques et à l’expertise didactique. Dans ce contexte, le défi est clairement de dépasser le stade de l’argumentaire de vente…

L’e-learning « prêt à l’emploi », le nouvel or noir ?

La même volonté de simplification s’observe également dans la montée en puissance des formules d’apprentissage prêtes à l’emploi ou « off-the-shelf ». Ce sont des produits qui remportent en principe tous les suffrages parce qu’ils sont relativement abordables sur le plan budgétaire et permettent d’accéder à toutes sortes de contenus. Cependant, le développement de cette offre standard étendue ne peut être rentable que si vous prenez la balle au bond et si vous développez de nouvelles formules à un rythme très soutenu.

Et c’est précisément le point névralgique. Les éditeurs d’e-learnings prêts à l’emploi réutilisent des formats didactiques pour différents cours qui poursuivent pourtant chacun un objectif d’apprentissage différent. L’expérience nous a toutefois appris qu’il y a autant d’approches différentes que d’objectifs d’apprentissage. Une solution d’apprentissage universelle ? Oubliez-la définitivement ! Le bénéfice budgétaire final de votre e-learning prêt à l’emploi pourrait donc tout aussi bien être inexistant si vous deviez en mesurer l’impact réel.

Le prêt à l’emploi est-il une impasse ? Non, si vous utilisez intelligemment sa diversité, vous pouvez motiver vos utilisateurs et vous assurer que les connaissances seront assimilées et conservées plus longtemps.
 

Voulez-vous miser davantage sur votre culture d’apprentissage ? Ou avez-vous des questions complémentaires ? Jetez un coup d’œil sur le site de NEO Learning et n’hésitez pas à contacter nos experts.
 

Partager cet article de blog

Laissez une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués.