Chercher
×

IBA investit dans l’apprentissage machine pour prévoir tout contretemps

L’IoT nous permet désormais d’effectuer une maintenance prédictive sur nos appareils d’irradiation.

IBA effectue une maintenance prédictive sur ses appareils grâce à l’IoT
Xylos a conçu l’infrastructure Azure de la solution

Toute indisponibilité d’un appareil d’irradiation d’IBA, le spécialiste de la protonthérapie, exerce un impact déterminant sur le traitement des patients cancéreux. En cas de panne de longue durée, ils doivent en effet reprendre rendez-vous à l’hôpital, ce report étant susceptible d’avoir de graves conséquences médicales. La surveillance et la maintenance à distance devraient permettre d’éviter ce cas de figure. Cependant, IBA voulait aller encore plus loin et pouvoir prévoir quand les appareils risquaient de poser des problèmes.

Afin d’atteindre un tel résultat, IBA a fait appel à Xylos. L’entreprise IT a couplé les appareils d’irradiation au cloud Azure, dans lequel le logiciel d’apprentissage machine analyse les données des appareils et prévoit les problèmes éventuels.

C’est la raison pour laquelle une durée de vie maximale et un fonctionnement optimal de tout appareil sont déterminants tant pour le client que pour IBA. En connectant ses appareils à l’internet des objets, IBA peut aujourd’hui les surveiller nettement plus facilement et prévoir tout problème ou panne éventuelle. À cet effet, l’entreprise a fait appel à l’aide des spécialistes de l’IoT de Xylos.

Maintenance prédictive

« Grâce à l’IoT, aux big data et à l’intelligence artificielle, nous sommes enfin en mesure d’effectuer une maintenance prédictive et à distance », explique Kurt Verduyckt, Directeur Solutions numériques. « Elle doit nous aider à réduire le total cost of ownership et à améliorer le service à la clientèle. Pour maintenir un appareil opérationnel dans les grands centres, pas moins de 12 ingénieurs IBA sont nécessaires. Nous ne vendons pas un produit, mais un service. Nous devons dès lors veiller à ce que l’appareil fonctionne le plus

longtemps possible. Tout bénéfice également pour les hôpitaux, les patients et les oncologues. Chaque heure d’indisponibilité d’un appareil empêche de commencer des thérapies et a donc des répercussions non seulement médicales, mais également financières. »

Un appareil de protonthérapie est une entité très complexe qui s’articule autour de différents sous-composants générateurs de données. Concrètement, Xylos connecte chaque appareil via Azure IoT Edge à l’internet des objets et transporte les données de télémétrie via la plateforme de transmission Azure IoT Hub vers Azure. À ce niveau, Azure Machine Learning anonymise les données et les compare avec des valeurs du passé. De cette façon, des « symptômes » peuvent être mis en évidence et IBA peut intervenir en temps utile. L’ensemble du flux de données intervient désormais en temps réel.

  • 12 ingénieurs assurent la maintenance des appareils
  • 4 protocoles de données lus par Azure
  • +10.000 signaux divers captés par la solution IoT

Xylos conçoit l’infrastructure du service IoT

Grâce à Xylos, IBA peut se concentrer sur le développement de son service de maintenance prédictive. Et Kurt de poursuivre : « Xylos s’assure que l’infrastructure est au point dans le cloud Azure, avec, entre autres, Azure IoT Edge pour les connexions locales et Azure Analysis Services comme moteur de la solution de calcul. Nous ne devons pas nous en préoccuper. Par ailleurs, nous pouvons développer et ajouter des fonctions au système. Nous évoluons donc vers une équipe produit virtuelle qui couvre l’infrastructure et les logiciels. C’est une façon agile de collaborer avec Xylos. »

C’est la direction d’IBA elle-même qui a proposé Microsoft Azure, d’une part, parce que cette solution n’est liée à aucun coût d’investissement et, d’autre part, parce qu’elle ignore la quantité exacte de données qui seront enregistrées. Il revient au médecin de déterminer les radiations. Par ailleurs, le nombre de données varie d’un traitement à l’autre. IBA avait donc besoin d’un système évolutif, une exigence à laquelle Azure répondait parfaitement. Qui plus est, Microsoft met déjà, dans Azure, de nombreuses « bibliothèques » pour le développement de solutions IoT et de l’apprentissage machine (ML) à la disposition des utilisateurs.

Préparation sans faille de Xylos

IBA a confié le projet à Xylos parce que celle-ci pouvait se faire fort d’une expérience similaire. « Nous avons fait appel à Xylos pour concevoir et déployer la solution d’infrastructure. Xylos a une grande expérience avec Azure et une expertise tant en matière d’infrastructure que de développement. En outre, elle propose une approche très pragmatique et fait preuve d’une grande flexibilité pendant la durée du projet », précise Kurt Verduyckt.

Il a également demandé à Xylos d’élaborer un dossier de gouvernance dès le début du projet. À cet effet, Xylos a analysé les technologies Azure dont IBA avait besoin pour mettre en place ce service, gérer la solution et l’intégrer dans l’architecture actuelle et afficher les coûts correspondants.

Prochaines étapes

Aujourd’hui, la solution est au point et est mise en œuvre. « Nous nous chargeons désormais de toutes les démarches nécessaires aux approbations qui exigent toujours un certain temps dans le secteur médical. »

« Xylos s’assure que l’infrastructure est au point dans le cloud Azure, avec, entre autres, Azure IoT Edge pour les connexions locales et Azure Analysis Services comme moteur de la solution de calcul. »

Kurt Verduyckt, Directeur Solutions numériques.