Xylos brands

Découvrez les PowerApps basées sur des modèles

Utilisez-vous des PowerApps de type Canvas ? Dans ce cas, j’ai d’excellentes nouvelles pour vous ! Grâce à une mise à jour récente de l’application, de nouvelles fonctions ont été ajoutées. Auparavant, ces dernières n’étaient disponibles que dans Dynamics 365, la plate-forme de gestion collaborative de Microsoft incluant les fonctions CRM et ERP classiques. Cette nouvelle version de PowerApp est baptisée « Model Driven PowerApp ».

Pourquoi ces nouvelles fonctions sont-elles désormais disponibles ? L’explication est simple : la couche qui permet de déployer certaines fonctions dans Dynamics 365 est maintenant aussi accessible à la Business Application Platform (BAP), dont fait partie PowerApps, aux côtés d’un certain nombre d’autres plates-formes, y compris Power BI.

Tout gravite autour de l’utilisateur final

L’expérience utilisateur est un élément central de Canvas PowerApps. Dans un premier temps, nous créons les écrans. Ensuite, nous examinons attentivement les composants tels que la couleur, la police, la taille de la police, le style et les animations. Enfin,  nous connectons tout au centre de données.

Le centre de données constitue donc le cœur des PowerApps basées sur des modèles. Entre autres choses, nous définissons les entités, les relations entre les entités, les règles de processus métier, les formulaires, les représentations et les graphiques : ensemble, ils forment les modules de la PowerApp.

Applicabilité

Nous utilisons le modèle Canvas PowerApps dans des scénarios qui nécessitent une solution basée sur une liberté totale dans la conception de l’interface utilisateur. Une solution où il est possible d’accéder à des données provenant de plus de 230 sources différentes. Pensez à DropBox, Twitter, Trello et SharePoint. Les Canvas PowerApps sont principalement orientées rôle et tâche.

Quant au modèle Model Driven PowerApps, il est plutôt adapté aux situations dans lesquelles la relation entre les entités et les processus métier associés est centrale.

Bien sûr, il existe des scénarios dans lesquels nous combinons les deux modèles dans une solution globale. Il suffit de considérer le processus de votre demande de congé. Dans ce cas de figure, l’administrateur RH utilise une application PowerApp basée sur un modèle. Mais dans le cas d’une demande et d’une consultation régulières, il prévoit une Canvas PowerApp visuellement plus attrayante.

Feuille de route

L’avenir s’annonce prometteur tant pour les Canvas PowerApps que pour les Model Driven PowerApps. D’autant plus que nous pouvons désormais intégrer des composants Canvas PowerApps dans le modèle Model Driven PowerApps. Cette mise à jour nous permet de nous éloigner enfin de la perception relativement rigide de PowerApps.

 

Si vous voulez en savoir plus d'Office 365, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil sur notre site web.

 

Partager cet article de blog

Also interesting for you

Laissez une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués.