Xylos brands

Le stockage secondaire est la nouvelle tendance

Sur l’ensemble des charges de travail de données que vous gérez, vous n’avez besoin d’accéder qu’à une petite partie dans l’immédiat. Mais comment mettre facilement ces données à portée de main ? Et comment s’assurer que vos données secondaires ne causent pas de surcharge ? Dans ce contexte, notre partenaire Cohesity peut vous y aider ! Êtes-vous prêt à vous lancer dans cette aventure avec nous ?

Mohit Aron a fondé Cohesity, un acteur relativement nouveau sur le marché. Si le nom de cet entrepreneur américain vous est probablement inconnu, sachez que c’est pourtant lui qui a jeté les bases du puissant système de fichiers Google, GFS, qui allie efficacité et fiabilité. Cofondateur de Nutanix, il est également le père de l’infrastructure hyperconvergée telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Comment gérez-vous vos données ?

Lorsque nous examinons la structure d’un centre de données, nous disposons toujours d’un espace de stockage primaire où est exécutée toute la charge de travail critique de l’entreprise, telle que les banques de données SQL et les serveurs d’applications. Parallèlement, vous disposez d’un espace de stockage secondaire qui se compose généralement de plusieurs solutions de fournisseurs différents ou non. Nous parlons alors de cibles de sauvegarde, de niveaux d’archives et d’un stockage moins coûteux pour les charges de travail de test et de développement.

Cette répartition entraîne toutefois un certain nombre de problèmes. Par exemple, vos données sont fragmentées dans différents silos répartis entre différentes solutions. Qui plus est, il arrive souvent que vous ayez aussi plusieurs copies de ces mêmes données. Résultat ? Vous perdez la vue d’ensemble. Sans oublier le RGPD qui peut s’accompagner de risques graves en cas de non-conformité. Or, vous voulez justement respecter cette réglementation et savoir à tout moment où se trouvent vos données.

Mais ce n’est pas tout ! Chaque solution de sauvegarde classique consiste généralement en un serveur maître qui contrôle quelques serveurs de médias ou serveurs proxy. Vos données sont ensuite stockées dans un espace de stockage secondaire « lent » et le tout peut être ou non archivé sur bande. Il s’agit de composants séparés que vous devez conserver et qui ne font qu’accroître la complexité de l’environnement de sauvegarde. De plus, l’exécution des commandes de restauration laisse souvent à désirer. Et ne souhaitez-vous pas justement disposer de vos données le plus rapidement possible lorsque vous en avez besoin ?

Comment COHESITY peut-ELLE vous aider ?

Qu’est-ce qui fait de Cohesity une solution de sauvegarde d’exception ? En fait, Cohesity est capable de rassembler une grande quantité de vos données dupliquées. Ainsi, vous pouvez les utiliser beaucoup plus efficacement. Cohesity n’est donc pas seulement une solution de sauvegarde, mais sert également de plateforme de stockage secondaire.

Ainsi, Cohesity résout ce problème en remplaçant l’ensemble de ces composantes par un cluster composé d’au moins 3 nœuds. Chaque nœud possède un certain nombre de disques de données, y compris des disques SDD en tant cache en lecture/écriture et un certain nombre de disques HDD en tant que niveau de capacité.

Les disques ne sont pas répartis en groupes RAID, mais sont placés dans un seul grand système de fichiers à la façon du système de stockage de données JBOD sur tous les disques de tous les nœuds du cluster. Ce système de fichiers s’appelle SpanFS et est basé, vous l’aurez deviné, sur le système de fichiers Google. Quant aux puissantes possibilités globales de déduplication et de compression, vous les recevez en prime !

Cohesity vous offre :

  • une plateforme de données qui fait office de plateforme de stockage secondaire qui prend en charge les protocoles les plus courants tels que SMB/CIFS, NFS et S3 ;  
  • une couche DataProtect qui sert de solution de sauvegarde et utilise la plateforme comme stockage.

Toute l’élégance de l’approche de Cohesity réside dans sa base essentiellement composée de stratégies. Vous ne devez donc pas définir de tâches de sauvegarde complexes. Il suffit de vous soucier de ce que vous voulez sauvegarder et du temps nécessaire pour accomplir cette tâche. Ces stratégies incluent bien entendu vos périodes de conservation. Le point fort de ce système ? Chaque nœud du cluster prend en charge une partie des sauvegardes. Vous êtes ainsi sûr que vos sauvegardes s’exécutent très rapidement sur tous les nœuds. Et si vous remarquez que vos travaux ne peuvent pas être terminés dans une période de temps définie, il vous suffit d’ajouter un ou plusieurs nœuds, tout simplement. La vitesse de vos sauvegardes augmente ainsi linéairement.

Et qu'en est-il du cloud? 

L’approche de Cohesity a été conçue dès le départ en pensant au cloud. Il n’est donc pas surprenant que notre partenaire supporte tous les clouds couramment utilisés : Azure, AWS et Google Cloud. Ces services dématérialisés fonctionnent comme une cible d’archivage en vue d’une conservation à long terme. Vous pouvez également migrer vos machines virtuelles (VM) sauvegardées avec DataProtect vers un cloud de votre choix avec CloudSpin. Souhaitez-vous tester dans Azure une VM qui tourne sur site sur VMware ? Pas de problème, les disques VMDK sont immédiatement convertis en disques VHD, et votre VM est disponible dans l’abonnement Azure de votre choix. La figure suivante vous montre une vue d’ensemble des principales fonctions cloud de Cohesity.

 

Ce billet de blog vous a fait découvrir les grandes lignes de Cohesity. Dans nos prochains billets, nous aborderons plus en détail les différentes fonctions offertes par Cohesity.

Avez-vous des questions sur Cohesity ? N’hésitez pas à nous contacter et à jeter un coup d’œil à notre offre d’infrastructures IT.

Partager cet article de blog

Laissez une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués.