L’élargissement avec de nouveaux bureaux est nettement plus rapide grâce au nouveau SD-WAN

Actuellement, trois sites sont déjà connectés au SD-WAN. D'ici la fin de l'année, il devrait y en avoir trente.

L’entreprise s’attend à économiser quelque 500 000 euros d'ici cinq ans sur les télécommunications
Désormais, chaque site dispose toujours du chemin l’accès plus rapide possible vers le cloud
Liantis est dorénavant moins dépendante des opérateurs télécoms et a un meilleur aperçu de son trafic réseau

Il y a environ un an, ADMB et Zenito ont fusionné pour poursuivre leur collaboration sous la raison sociale Liantis. Conséquence pour le département informatique de l'entreprise : il devait désormais relier un peu plus de 60 bureaux dans un même réseau. Baptisé One Network, ce projet prévoit la rénovation générale du réseau sans fil et local, et l’installation d’un nouveau réseau longue distance (WAN). Liantis a fait appel aux conseils de Xylos pour l'assister dans le déploiement de son nouveau WAN défini par logiciel.

Économies de 40 pour cent

« Nous économisons sur nos coûts de télécommunications. D'une part, parce que les lignes internet ordinaires sont de plus en plus rapides et surtout moins chères que le MPLS, et, d'autre part, parce que nous n'avons plus besoin de cocher l’option Qualité de Service (QoS). Cette dernière est désormais automatiquement contrôlée par Citrix et est également beaucoup plus intelligente qu'auparavant sur notre connexion MPLS. Nous pouvons dorénavant effectuer un filtrage par application », explique John Helsmoortel, IT Infrastructure Project Manager de Liantis.

En utilisant les deux technologies en parallèle, Liantis réduit sa dépendance de ce réseau. « Nous prévoyons une économie de près de 40 pour cent sur les télécommunications, soit environ 500 000 euros d'ici cinq ans. Et nous avons trois types de connecteurs SD-WAN en fonction de la taille du site. Un gain de rentabilité de plus par rapport à la concurrence », poursuit John.

  • 64 est le nombre actuel de bureaux de Liantis
  • 40 Liantis prévoit d'économiser quelque 40 % sur les télécommunications
  • 30 est le nombre de sites qui seront reliés au nouveau SD-WAN cette année

Rapidité et simplicité

Actuellement, trois sites sont déjà connectés au SD-WAN. D'ici la fin de l'année, il devrait y en avoir trente. « Nous en remarquons d’ores et déjà les avantages. Nous pouvons désormais « desservir les bureaux » plus rapidement parce que notre approche est davantage standardisée. Nous avons aussi amélioré notre maîtrise de l’environnement, parce que nous savons exactement ce qu’il se passe sur notre réseau. La gestion est plus simple grâce aux tableaux de bord synoptiques. S’il est vrai que ce n'est peut-être pas une installation sans intervention ou zero touch, elle n’en reste pas moins vingt fois plus rapide qu'un réseau longue distance WAN classique. Et, dernier élément et non des moindres, la marge d’erreur est plus faible », constate John.

L’un des avantages déterminants pour l'équipe d'Helsmoortel est la standardisation : les 64 bureaux partagent désormais la même configuration. Cette efficacité assure automatiquement une prise en charge plus rapide et plus efficace.

Conseillers de confiance

Ce n'est pas le premier projet sur lequel Liantis et Xylos collaborent. « Il y a trois ans, nous avons choisi Xylos pour notre projet XenApp. Xylos est synonyme d’approche pragmatique et place le client au centre de ses préoccupations. Leurs experts ne perdent jamais la vue d’ensemble et dispensent toujours des conseils avisés, personnels et appropriés. Ils n’essaient pas de vous imposer des applications. Dans le cadre d'un projet de stockage, par exemple, nous avons économisé 70 000 euros de frais de licences grâce à quelques astuces concrètes de Xylos. Aujourd'hui encore, nous travaillons avec Xylos en vue de poursuivre la modernisation de notre lieu de travail », conclut John.

« Tout est vingt fois plus rapide qu'un réseau longue distance WAN classique. »

John Helsmoortel, IT Infrastructure Project Manager de Liantis