Neo personnalise les plateformes d’e-learning et permet à FTA d’interagir avec ses membres à l’international

« Neo n’était pas simplement là pour vendre quelque chose qui existait déjà, mais pour fournir quelque chose qui réponde à nos besoins principaux. »

FTA joint tous ses membres quand et comme elle le veut
Tous les cours, communications, outils et informations sont disponibles dans un seul système
Comme l’Association du commerce extérieur ne cesse d’évoluer, cette plateforme permet une amélioration continue

Le Foreign Trade Association (FTA) représente plus de 1 900 détaillants, importateurs et marques du monde entier. L’organisation promeut les valeurs du commerce international et des chaînes d’approvisionnement durables via des formations et des ateliers, ainsi que des procédures de contrôle. Pour ce faire, elle avait l’habitude de travailler avec un site web autogéré de réservation d’ateliers, mais cherchait quelque chose de plus fiable. Avec l’aide de Neo Learning, elle a adapté une plateforme qui, non seulement offre des possibilités d’e-learning, mais également de communication et de partage d’informations avec ses membres et ses partenaires commerciaux.

Modulable et à l’épreuve de la complexité

Les principaux défis de la nouvelle plateforme consistaient à pouvoir gérer l’ampleur et la complexité de la tâche. « Nous avons pratiquement 1 900 membres », déclare Katarzyna Dobrogosz, Capacity Building Officer chez FTA. « Mais tous ont des usines qui leur sont liées et qui doivent également suivre les cours et être informées quant aux codes de conduite et aux chaînes d’approvisionnement durables. Nous touchons quelque 41 000 usines en tout : nous devons donc former de nombreuses personnes. Nous avions par conséquent besoin d’une plateforme modulable. »

L’organisation des formations était également très complexe, puisqu’une usine pouvait être liée à plusieurs membres. FTA doit alors s’assurer que l’usine n’est contactée qu’une seule fois et que les efforts ne font pas double emploi (recherche active d’efficacité et d’efficience). Les membres FTA nécessitaient un aperçu clair des programmes suivis ou terminés par leurs producteurs.

« La façon dont nous devons dispenser la formation constitue un autre défi : plusieurs langues, plusieurs pays, différents niveaux de maturité et de connaissances des apprenants, etc. Et enfin, la capacité de gérer l’impact de nos formations et l’évolution des participants au processus d’apprentissage représentent également un défi de taille », poursuit Katarzyna Dobrogosz.

  • 380 sessions que FTA espère dispenser via Neo
  • 3 modules ajoutés au système principal depuis le début
  • 1 900 et 41 000 sont les nombres de membres et d’usines, respectivement, qui peuvent utiliser la plateforme d’e-learning

Plateforme d’apprentissage adaptée

« Au début du projet, nous recherchions une plateforme qui pouvait simplifier notre e-learning, l’inscription et l’accès à nos ateliers, » confie Andrew Martin, Senior Manager Monitoring & Continuous Improvement chez FTA. « Notre environnement Totara nous offre aujourd’hui bien davantage et constitue l’endroit idéal pour toutes nos activités de renforcement des capacités. »

Cette nouvelle plateforme s’appelle FTA Academy. FTA utilise tout ce que cette plateforme peut lui offrir : ateliers, webinaires, webdiffusions, vidéos d’information sur la façon d’utiliser le système, questionnaires et partage de documents. À la fin de chaque cours, FTA peut reconnaître que les participants l’ont suivi en délivrant une attestation de réussite. Les membres peuvent également utiliser la plateforme pour discuter avec FTA. Les participants peuvent, par exemple, donner leur opinion quant au matériel de formation et aux formateurs.

Amélioration continue

« Neo a pu nous offrir non seulement une solution technologique, mais a également compris la solution professionnelle, » déclare Andrew Martin. « Nous avons apprécié que Neo ait pris le temps de comprendre nos besoins réels, de les analyser et de nous poser des questions complémentaires. Neo n’était pas simplement là pour vendre quelque chose qui existait déjà, mais pour fournir quelque chose qui réponde à nos besoins principaux. Neo a compris l’importance d’une plateforme conviviale, puisque nous avons de nombreux utilisateurs différents et chacun d’entre eux doit pouvoir utiliser le système efficacement. »

Depuis le début du projet, FTA et Neo ont ajouté trois modules supplémentaires au système principal. « Nous avons lancé un programme d’audit qui permet aux auditeurs d’obtenir une certaine qualification. Une autre initiative vise à optimiser la gestion chimique, un énorme enjeu dans les chaînes d’approvisionnement mondiales. Et enfin, nous avons lancé une approche d’e-learning innovante pour les membres en Europe », poursuit Andrew Martin. « C’est passionnant de voir toute cette dynamique et de voir son effet sur notre programme. C’est une excellente façon de poursuivre l’amélioration de notre plateforme Totara avec Neo. »

« Neo a compris l’importance d’une plateforme conviviale, puisque nous avons de nombreux utilisateurs différents et chacun d’entre eux doit pouvoir utiliser le système efficacement. »

Andrew Martin, Senior Manager monitoring & continuous improvement