Xylos Bruxelles: +32 2 264 13 20
Xylos Anvers: +32 3 543 75 00
xylos@xylos.com

La VSV contribue à la formation à la conduite des jeunes avec une appli dédiée

Rijbewijzer prouve en quelque sorte que vous êtes en mesure de conduire. 

IntoApps développe l’appli Rijbewijzer en à peine 4 mois
Rijbewijzer aide les futurs conducteurs et leurs accompagnateurs pendant leur formation à la conduite
L’appli améliore le suivi pendant la formation à la conduite prolongée

Depuis la sixième réforme de l’État, la formation à la conduite est une compétence régionale. Depuis lors, la Flandre a mis en œuvre une nouvelle politique, notamment pour l’obtention du permis « B ». Le gouvernement a décidé, entre autres, de prolonger la durée minimale de la formation et a promis d’aider davantage les accompagnateurs. Un nouveau cours a été mis au point pour les candidats conducteurs, les moniteurs et les accompagnateurs. En 2017, il est bien sûr impensable de ne pas avoir d’appli. Pour ce faire, il a été fait appel à IntoApps, une filiale du groupe Xylos. Cette appli devait structurer le processus d’apprentissage et simplifier le suivi. Cette primeur européenne suscite déjà un vif intérêt de l’étranger.

Apprendre à conduire avec l’appli

Et parce que les jeunes de 18 ans ne jurent que par le numérique, la VSV a transposé ce programme en une appli baptisée Rijbewijzer. « De concert avec le cabinet compétent, nous avons choisi de numériser ce programme. Mais nous ne souhaitions pas un manuel purement numérique. Nous avons choisi de développer une appli pour rendre la formation à la conduite également interactive », explique Wim Robberechts, responsable Communication numérique de la VSV.

La VSV a lancé un appel d’offres public et a choisi IntoApps au terme de la procédure d’attribution en raison de son solide plan d’approche. Et Win Robberechts de poursuivre : « Naturellement, elle proposait également le meilleur modèle de prix, mais elle a surtout réussi à nous convaincre avec sa manière de procéder. Il s’en est suivi un déploiement assez long, puis une réalisation étape par étape selon des jalons bien définis, le tout en à peine quatre mois. Par la suite, il s’est avéré qu’elle était réellement en mesure de transformer un scénario complexe en une appli graphique à forte intensité de contenu. Elle a mis dans le mille ! Finalement, le projet a duré six mois, parce que le cadre législatif a également eu du retard. »

Choisir les exercices et les itinéraires

L’appli reprend toutes les étapes des 59 parties du programme. Pour chaque étape, des exercices ont été mis au point. Vous pouvez suivre les différentes étapes ou choisir quels exercices vous souhaitez réaliser. Vous pouvez vous évaluer, mais votre accompagnateur peut également noter votre « travail ». L’appli Rijbewijzer prouve en quelque sorte que vous pouvez conduire. Vous pouvez également enregistrer votre temps de conduite. La règle numéro 1, c’est que plus vous vous exercez, plus sûr vous serez sur la route lorsque vous aurez votre permis de conduire. Pendant que vous conduisez, l’écran est gelé. Pour adapter quelque chose, vous devez vous garer en toute sécurité sur le bord de la route.

En outre, l’appli donne également plusieurs trucs aux accompagnateurs. « Les parents qui ont appris à conduire il y a vingt ans, ont freiné par à coup en cas d’urgence et dans des conditions hivernales. Aujourd’hui, chaque voiture est équipée de l’ABS et ce n’est plus nécessaire », confie, à titre d’exemple, Hilde Bruynseels, responsable de l’équipe formation à la conduite.

  • 4 mois pour développer l’appli
  • applis disponibles pour les systèmes d’exploitation les plus utilisés
  • 350 exercices de conduite inclus dans l’appli

Pas obligatoire, mais obligatoirement expliquée

L’appli est disponible pour les systèmes iOS et Android et compte, avant le début de la nouvelle formation à la conduite, une centaine de téléchargements. Stephenie De Cort : « À partir d’octobre 2017, la formation à la conduite débute par une session de formation obligatoire pour les accompagnateurs. Dans cette session de trois heures, l’application sera expliquée en détail. Nous nous attendons dès lors à une forte augmentation de l’utilisation, même si cette utilisation n’est pas obligatoire. »

Obligatoire ou pas, il est évident que l’appli structure le processus d’apprentissage tant pour le futur conducteur que pour l’accompagnateur, et constitue un dispositif utile pour l’évaluation des aptitudes à la conduite du candidat. Tout comme votre auto-école agréée ne vous envoie pas directement sur l’autoroute, l’appli vous guidera également pas à pas. Les futurs conducteurs devraient ainsi être plus sûrs et meilleurs, estime la VSV.

Éloges et intérêt de l’étranger

Cette appli reçoit des louanges, également à l’international. Lors d’un congrès sur les formations de conduite à Trondheim en Norvège, la VSV a reçu des commentaires élogieux sur l’application. La délégation d’Irlande du Nord a même demandé davantage d’informations pour lancer un projet similaire. 

« IntoApps était réellement en mesure de transformer un scénario complexe en une appli graphique à forte intensité de contenu. »

Wim Robberechts, responsable Communication numérique, Vlaamse Stichting Verkeerskunde